Comment un trou noir se forme

Supposons une étoile comme le soleil qui est épuisant son combustible nucléaire tournant son hydrogène en hélium et cela en carbone, l'oxygène, et enfin en fer, venant un moment où la chaleur produite par des réactions nucléaires est courte pour produire une dilatation du Soleil et de compenser ainsi la force de gravité. Ensuite, le soleil s'effondre augmentant sa densité, être ralentie seulement cet effondrement de la répulsion entre les coquilles d'électron des atomes. Mais si la masse du soleil est assez haut, sera surmontée cette répulsion (dépassant le limite de Chandrasekar) soient capable d'obtenir de fusionner les protons et les électrons des atomes, formant des neutrons et avec réduction du volume de l'étoile ne laissant aucun espace entre les noyaux des atomes. Le soleil deviendra une sphère de neutrons et aurait donc une densité très élevée. Il est ce qu'on appelle « étoile à neutrons ».

 ;

explosión de estrella

Naturellement les étoiles à neutrons sont formés pas si facilement, depuis l'effondrement de l'étoile, l'énergie gravitationnelle est convertie en chaleur rapidement provoquant une explosion importante. Ce serait une nova, ou un Supernova une grande partie de son matériel dans l'explosion d'expulsion, donc la pression gravitationnelle diminuerait et l'effondrement pourrait arrêter. Cela pourrait permettre de former des objets de moindre densité que les étoiles à neutrons, ce que l'on appelle ;white dwarfs”; dans lequel la distance entre les noyaux est réduite pour que les électrons circulent gratuite pour tout le matériel (est la prétendue matière dégénérée), et c'est la vitesse de déplacement de cettes ce qui empêche un nouvel effondrement. Par conséquent, la densité est très élevée mais moins que de l'étoile à neutrons. Ces électrons dégénérés se repoussent mutuellement, mais pas par répulsion électromagnétique mais parce que par la pression tente d'occuper dans les mêmes orbitaux plus électrons qui peut s'adapter. Est-ce la pression de Fermi des électrons dégénérés agint lorsque les ondes associées aux électrons commencent à se chevaucher. Mais Chandrasekhar constaté que si la masse de la naine blanche est plus de 1,44 masses solaires, puis en raison de la vitesse maximale autorisée des électrons (la vitesse de la lumière) Cette pression de Fermi ne serait pas suffisante et l'étoile s'effondre à une étoile à neutrons.
On estime que plus de 2,5 Soleils de masse, une étoile à neutrons s'écroulerait outre foix fusionnant leurs neutrons. Il est également possible en raison du principe d'exclusion de Pauli par lequel la répulsion des neutrons a une limite lorsque la vitesse de vibration du neutron atteint la vitesse de la lumière.
C'est le Limite TOV, de Tolman-Oppenheimer-Volkof, qui n'est pas clair combien c'est, en raison de pas encore connue exacte équation d'État de la matière extrêmement dense.

Parce qu'il n'y n'aurait aucune force connue pour arrêter l'effondrement, cela continuera jusqu'à l'étoile change à un point, en créant un trou noir. Ce volume impliquerait une densité infinie, c'est pour ça que il a été initialement rejetée par la communauté scientifique, mais S. Hawking a montré que cette singularité était conforme à la théorie de la relativité générale d'Einstein.

Pression de neutrons dégénérés quantique une fois surpassé, ceux pourraient être fusionnées à un point, mais il peut y avoir une pression de quarks dégénérées et une nouvelle limite pas encore calculé.

VIDÉO DE NAINE BLANCHE ÉTOILES EXPLOSENT EN SUPERNOVA IA (simulation par ordinateur):

VIDÉO D'ÉVOLUTION STELLAIRE:

 ;

[Par l'intermédiaire: http://www.relatividad.org/bhole/comose.html]

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués *